Organisation

Bilan BuJo #1

1380265_10208280286434560_8663733942359170768_n

Après deux mois d’utilisation de mon BuJo, je suis en mesure de faire un petit point sur ce qui a fonctionné et ce qui a moins, voire pas du tout, fonctionné pour moi.

Alors, déjà, au bout d’un mois, soit fin janvier, je me suis rendu compte que j’avais besoin que les choses soient un minimum « rangées ». Je m’explique : dans mon joli carnet Leuchtturm, les pages se suivent (c’est le principe d’un carnet me direz-vous) et, forcément, des pages agenda peuvent se retrouver à la suite de pages de projets ou dessin ou autre… Du coup, je me retrouvais à devoir chercher pour retrouver la page où j’avais commencé à réfléchir à tel projet, pas pratique du tout !! Je voulais donc revenir à un système plus classique  où je pourrais classer mes différents inserts dans des onglets, non non je ne suis pas psycho rigide !! :-p De plus, je trouvais que le format A5 était un peu encombrant, ce n’est pas que je trimbale mon BuJo partout mais je veux pouvoir le glisser dans mon sac à main si besoin ou/et envie 😉

J’ai alors repensé à mon Filofax Malden qui dormait dans un coin, en format personal (soit environ 14*19 cm) , il serait parfait ! Sauf que, la question des feuilles à y glisser s’est vite posée !! Et oui, le carnet a déjà ses petites feu-feuilles intégrées, très pratique, ce qui n’est pas le cas de mon organiseur !! Je me suis donc mise à la recherche de feuilles quadrillées, en 90g (pour ne pas que l’encre transperce) et en format personal….j’ai trouvé mon bonheur dans un petit carnet à spirale Oxford que j’ai dépiauté, coupé et troué au bon format ! J’ai ensuite refait mes pages dans mon planner, fabriqué des intercalaires et le résultat me plait bien. J’utilise mon nouveau BuJo depuis un mois maintenant et je dois avouer que le format me convient très bien ! 🙂

Pour résumer, voici un petit récapitulatif des avantages et inconvénients du planner par rapport au carnet:

Les + :

  • les intercalaires qui permettent de trier les pages par catégorie
  • on peut déplacer des pages, en supprimer, en rajouter à l’infini
  • pas besoin de racheter un carnet régulièrement, il suffit de vider le planner lorsqu’il est plein et de racheter un petit carnet à dépiauter

Les – :

  • le planner est un peu plus encombrant qu’un carnet du même format (les anneaux  font de l’épaisseur)
  • les anneaux peuvent gêner pour écrire, je suis parfois obligée de retirer la feuille pour écrire dessus

Quelques photos juste pour le plaisir ! 😀

 

 

Aucun commentaire

Laisser un commentaire